La Coopérative Jeunesse de Services

Début 2019, le Pôle Ess du Pays de Saint-Malo démarrait une étude d’opportunité visant à construire un dispositif de Coopérative Jeunesse à destination des publics bénéficiant de mesures de la protection de l’enfance (Aide sociale à l’Enfance et Mineurs Non Accompagnés).

Suite attendue et logique, le Pôle concrétise l’étude avec le lancement de la première CJS du Pays de Saint Malo, où 15 jeunes, entre 16 et 18 ans, sont attendus pour une expérience entrepreneuriale unique.

Une Coopérative Jeunesse de Services ?

Les coopératives éphémères constituent un projet expérimental d’entrepreneuriat collectif importées du Québec en 2013.

« Durant un été, un groupe de jeunes coopérants âgés de 16-18 ans s’initie au fonctionnement d’une entreprise coopérative, s’organise collectivement pour proposer des services à la population et aux entreprises sur leur territoire, définir une stratégie de commercialisation et prendre des décisions de façon démocratique. »

Ces nouvelles coopératives prennent différentes formes:

  • Les Coopératives Jeunesse de Service (CJS) : jeunes mineurs (16-18 ans)
  • La Coopérative de Jeunes Majeurs (CJM) : jeunes majeurs (18-25 ans)
  • La Coopérative de Territoire (CT) : tous habitants d’un quartier politique de la ville en âge de travailler

Les CJS furent expérimentées en Bretagne en 2013. En 2018, ce sont 13 projets de coopératives éphémères que l’on a vu se développer en France.

Depuis 2018, en Bretagne, elles sont portées juridiquement par le CRIC, coopérative régionale de l’éducation à l’entrepreneuriat collectif. Ces coopératives peuvent proposer des activités commerciales multiples ou se spécialiser dans une production spécifique.

Les partenaires

Horizons Solidaires – animateur du comité local

Horizons Solidaires est le Pôle de l’Économie Sociale et Solidaire du Pays de Saint-Malo.

Ses missions se résument ainsi :

  • Diffuser une culture ESS
  • Soutenir l’entrepreneuriat et l’emploi ESS
  • Faciliter l’émergence de projets collectifs

Le Pôle représente les acteurs du Pays de Saint-Malo.

Une CJS est une concrétisation que ce que la transition citoyenne peut être, c’est une réponse aux enjeux transversaux que le pôle défend à travers son projet et ses actions. Accompagnés des CAE et de la CRESS, Les Pôles ESS font partie des initiateurs de telles coopératives.

Aucune coopérative éphémère n’a encore vu le jour sur le Pays de Saint-Malo. Cette actuelle volonté fait suite à l’étude d’opportunité menée durant le printemps 2019.

Le Pôle a pour mission l’ingénierie de projet et l’animation du comité local.

Arass Ker Goat – Service Déclic – parrain jeunesse

Arass Ker Goat est un établissement éducatif spécialisé qui dispense de l’accompagnement et de l’hébergement à des jeunes entre 14 et 21 ans. Avec son service DECLIC, une unité d’accueil de jour, est mis en œuvre une démarche centrée sur les besoins du jeune et sa capacité à agir. Il s’agit d’un outil pertinent et complémentaire aux modes opérationnels des unités d’hébergement s’inscrivant dans le cadre de la protection de l’enfance. Implanté à Saint-Malo, il s’adresse aux jeunes du Pays de Saint-Malo regroupant ainsi : Saint-Malo Agglomération, La Bretagne Romantique, La Côte d’Emeraude et le Pays de Dol. DECLIC répond à un besoin réel et identifié de jeunes déscolarisés et décrocheurs.

DECLIC est le service adapté pour le développement d’une coopérative, il en sera le parrain jeunesse.

NextRun et La Biocoop – co-parrains économiques

L’expérience commune d’Horizons Solidaires et de l’Arass Ker Goat

Riche d’une première expérience d’accompagnement de projet, les deux structures se connaissent et partagent des valeurs communes.

Pour le projet de Récup’journaux au profit de l’entreprise Cellaouate, Horizons Solidaires et Arass Kergoat ont permis à une trentaine de jeunes de s’impliquer dans une démarche à la fois écologique et éducative. Le service Declic mets en œuvre un service de collecte et de dépôt sur l’ensemble du territoire malouin.

Les jeunes ont ainsi développé :

  • Une logistique
  • Une stratégie de communication
  • Un modèle économique.

Le tout au service de leur propre inclusion sociale.

L’activité de ce projet perdure aujourd’hui.

En savoir plus sur ce projet